A peine un EHPAD sur trois analyse les plaintes de ses résidents

Publié le 02/03/2010

Seul un établissement pour personnes âgées sur trois effectue une analyse systématique des plaintes déposées par les résidents, et trop peu cernent les besoins individuels de leurs pensionnaires, selon un rapport remis cette semaine au gouvernement. Seuls 37,5% des EHPAD (Etablissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) « procèdent systématiquement à l'analyse en équipe des informations recueillies auprès des résidents » comme les plaintes, apprend-on dans la synthèse des questionnaires remplis par plus de 5 000 établissements sur un total de 8 000. Quatre établissements sur 10 ne disposent pas de protocole ou de procédure pour la gestion des faits de maltraitance, selon cette synthèse réalisée par l'Agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM). Par ailleurs, un EHPAD sur trois ne procède pas à une évaluation systématique des risques et des fragilités des résidents lors de leur admission. Seuls six EHPAD sur 10 recueillent leurs habitudes et centres d'intérêt lors de l'élaboration de leur projet personnalisé et seuls 14% évaluent l'impact du projet et son appréciation par le pensionnaire.


Source : legeneraliste.fr