Paul Frappé donne un coup de jeune à la recherche

Publié le 06/11/2015

Crédit photo : DR

Un vent de fraîcheur souffle sur l’univers feutré de la recherche. À 36 ans et deux thèses à son actif, Paul Frappé préside, pour la deuxième année consécutive, le Conseil scientifique du Congrès de la médecine générale. Un rôle majeur pour un si jeune âge. Mais en suivant le double engagement de ce généraliste – pour sa spécialité et en faveur de la recherche – on comprend mieux pourquoi il a été propulsé si tôt chef d’orchestre du principal rendez-vous de la discipline.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)