Patrick Hassenteufel (*): "En pointe sur le Cs, MG France déborde la CSMF"  Abonné

Publié le 26/03/2010
Pour ce professeur de sciences politiques à l’Université Versailles-Saint-Quentin, la cote des syndicats auprès des généralistes n’est pas aussi mauvaise qu’elle paraît de prime abord.Spécialiste de l’analyse des rapports de force au sein du système de santé, Patrick Hassenteufel analyse par ailleurs, la remontée de Mg France comme le retour de ce syndicat à une stratégie conflictuelle avec les pouvoirs publics.
Le Généraliste : Les médecins généralistes vous semblent-ils avoir plus de distance voire plus de méfiance que d'autres catégories professionnelles par rapport à leurs syndicats?
Pr. Patrick Hassenteufel : Ce serait plutôt le contraire. Le pourcentage de médecins qui se déclarent « en phase » avec le positionnement des syndicats est en effet nettement supérieur au nombre de syndiqués. D’autre part, si l’on inverse la proposition, votre sondage fait apparaître 42% d’opinions positives, ce qui constitue un taux relativement bon.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte