Passage de relais chez les jeunes généralistes du SNJMG

Publié le 15/03/2013

Le Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG) change de leader. Après 4 ans à la tête du syndicat, Alexandre Husson lâche la présidence, tout en restant au bureau en tant que Secrétaire général. L’Assemblée générale du SNJMG a renouvelé le 2 mars la moitié du bureau et élu Théo Combes comme nouveau président. Ce jeune généraliste de 35 ans, est installé à Gaillac dans le Tarn. En 2009, sa thèse sur «les pratiques de psychothérapie en médecine générale» lui avait valu le prix de la meilleure thèse de médecine délivrée cette année-là par l’URML Midi-Pyrénées.

Le SNJMG a vocation à représenter les jeunes médecins qu’ils soient installés, remplaçants ou internes. Il intervient sur un périmêtre dense sur le plan syndical ou coexistent l’iSNAR-IMG, majoritaire chez les internes de médecine générale et ReAGJIR qui depuis quelques années tente de fédérer les remplaçants. ce changement de tête augure-t-il d’un changement de cap au SNJMG ? Ces derniers mois, le syndicat, qui campe à l’aile gauche de la profession, n’a pas hésité à faire parfois cavalier seul sur le mouvement de grève des internes, la concertation avec l’Ordre des médecins ou la grogne des médecins généralistes. Lors de la campagne présidentielle, il s’était illustré par des propositions audacieuses concernant le mode d’exercice de la médecine générale.

Outre Théo COMBES et Alexandre HUSSON, les autres membres du bureau sont : EmilieFRELAT (Vice-Présidente), Yassine BOUAKA (Secrétaire Geénéral Adjoint), Procope PANAGOULIAS (Trésorier Général), Marine CREST-GUILLUY, AnneSAINT-MARTlN, Marina LANZI, Patricia MARTELH, HélèneCESBRON, Maurice GUERAN, David MARTIN et Marc BRUEL

Source : legeneraliste.fr