«Pas question de pénaliser mes patients"  Abonné

Publié le 20/03/2009

Crédit photo : ©DR

« Je me réjouis bien évidemment de cette décision de la cour de Grenoble. Au contraire de l’assurance-maladie et du gouvernement, la justice reconnaît, elle, la médecine générale comme une spécialité. Sur le plan concret, j’attends de rencontrer les confrères pour voir quelle sera notre conduite à tenir. L’affrontement avec les caisses ne me fait pas peur, mais une chose est claire, il est hors de question pour moi de pénaliser mes patients. Peut-être commencerai-je à appliquer le CS à 23 avec mes patients CMU. Comme ils sont en tiers-payant, cela ne changera rien pour eux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte