Pas d'exploration systématique des troubles du sommeil  Abonné

Publié le 23/10/2009

Crédit photo : ©BURGER/PHANIE

« L'indication d'adénoamygdalectomie en cas de trouble obstructif du sommeil doit rester clinique, insiste le Dr Brigitte Fauroux (pédiatre, CHU du Kremlin Bicêtre). Le bilan d'exploration du sommeil n'est envisagé que dans 3 cas :

- si l'amygdalectomie risque de ne pas corriger le trouble obstructif du sommeil du fait d’une pathologie associée (obésité morbide, syndrome malformatif) ;

- une discordance entre l'examen et les troubles respiratoires (exemple : symptômes manifestes de troubles du sommeil sans obstacle amygdalien ou adénoïdien franc) ;

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte