Apnées du sommeil

Pas de repos pour les enfants concernés  Abonné

Publié le 11/12/2009
De 1 à 2 % des enfants souffriraient d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS). Garçons et filles ont la même propension à être touchés, surtout entre 2 et 5 ans du fait de l’hypertrophie relative du tissu lymphoïde comparé au calibre des voies aériennes supérieures.

Crédit photo : ©DR

Plus ou moins grave en termes de retentissement sur l’oxygénation, ce syndrome est susceptible d’induire des troubles du développement neurocognitif et/ou staturo pondéral, voire de favoriser la survenue de complications athéromateuses à l’âge adulte. Il est donc important d’identifier ces enfants.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte