Diabète

Pas de répit pour l’hypoglycémie  Abonné

Publié le 14/02/2014
Le diabète est l’exemple le plus emblématique de l’urgence à diffuser l’éducation thérapeutique du patient : avec 2,2 millions de diabétiques inscrits en ALD dans le régime général et malgré des dépenses annuelles de 8,2 millions d’euros, la prise en charge laisse à désirer. Entre autres, l’éducation sur les hypoglycémies est primordiale.

Crédit photo : BURGER/PHANIE

« La prise en charge des maladies chroniques et notamment du diabète ne répond pas aux attentes que l’on peut espérer au regard des dépenses engagées, assène le Pr Claude Jaffiol, diabétologue, membre de l’Académie de Médecine. Pour preuve, en 2007, 43 % des patients diabétiques avaient un équilibre insuffisant, 38 % étaient non observants après un an seulement de traitement et 48 % ne se soignaient pas correctement. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte