Pas de «pilule d’or» pour Prescrire

Publié le 26/01/2012

Aucun médicament n'a été mis à l'honneur par la revue médicale indépendante Prescrire pour 2011. «On constate qu'il y a de moins en moins d'innovation, de plus en plus de médicaments qui sont des régressions thérapeutiques», souligne Bruno Toussaint, directeur de la rédaction de Prescricre. Pour la quatrième année consécutive, la «Pilule d'or» de Prescrire -qui prime depuis 1981 «un progrès thérapeutique décisif dans un domaine où patients et soignants étaient totalement démunis»- n’a pas été décernée cette année. Prescrire n'a pas non plus placé de médicament à son «Tableau d'honneur» (catégorie qui met en valeur un «progrès net pour certains patients») ou à son «Palmarès» (pour saluer une «amélioration modeste»). Cette absence de tout palmarès est une première depuis la création de la revue.


Source : legeneraliste.fr