Pas de dose seuil  Abonné

Publié le 24/06/2011

Il pourrait être tentant de définir une dose seuil à partir de laquelle tout examen d’imagerie médicale devrait être évité chez un patient donné. Mais cette approche se heurte à plusieurs écueils. D’une part,

« contrairement aux autres applications des rayonnements ionisants, le principe de limitation de la dose

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte