Paris est aussi un désert médical  Abonné

Publié le 01/07/2011

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

Si l’on ne tient compte que des médecins généralistes en secteur 1 et hors MEP, la ville de Paris est déjà sous la moyenne nationale de l’offre de soins de premier recours : 9 praticiens pour 10 000 habitants contre 9,7 en moyenne et à peine 7,6 dans les 18e, 19e et 20e arrondissements. Une perspective qui inquiète la municipalité qui a décidé d’investir 2 millions d’euros pour soutenir les investissements en projets et création de centres de santé, mais aussi de maisons et de pôle de santé libéraux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte