Paris dénonce des coupes sur le budget AME de l’AP-HP

Publié le 17/12/2011

La mairie de Paris a condamné vendredi "les coupes budgétaires sévères" annoncées par le gouvernement pour la prise en charge des sans-papiers aux faibles ressources, dans le cadre de l’aide médicale d’Etat (AME) au sein de l’AP-HP. "Dans un contexte de récession économique où les renoncements aux soins pour des raisons financières touchent de plus en plus de personnes, l’Etat vient de décider de réduire, de manière inopportune et inacceptable, la part allouée pour 2012 à l’AP-HP concernant les soins des personnes allocataires de l’AME", dénonce un communiqué de la mairie. Une partie du financement des soins des immigrés en situation irrégulière a été transférée par le gouvernement à l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), ce qui va peser sur son budget 2012 déjà déficitaire, a par ailleurs déploré jeudi sa direction générale.


Source : legeneraliste.fr