Papillomavirus en baisse aux Etats-Unis

Publié le 20/06/2013

Le nombre de jeunes filles de 14 à 19 ans aux Etats-Unis souffrant d'infections sexuellement transmissibles dues à des papillomavirus (VPH) a diminué de 56% depuis la mise sur le marché d'un vaccin contre ces virus en 2006, ont indiqué mercredi les autorités sanitaires. "Ce rapport montre que le vaccin anti-VPH est efficace et ces statistiques devraient être une sonnette d'alarme dans notre pays pour protéger la prochaine génération en accroissant les taux de vaccination", a souligné le Dr Tom Frieden, directeur des CDC, alors qu’environ 79 millions d'Américaines, la plupart des adolescentes ou au début de la vingtaine, sont infectées par des VPH, quelque 14 millions de nouveaux cas étant diagnostiqués chaque année. "Hélas, seulement un tiers des jeunes filles de 13 à 17 ans ont été vaccinées contre les VPH aux Etats-Unis alors que des pays comme le Rwanda ont vacciné plus de 80% de leurs adolescentes", a souligné le responsable américain.


Source : legeneraliste.fr