Ouverture du procès en appel du dossier de l’hormone de croissance

Publié le 04/10/2010

La cour d'appel de Paris rejuge à partir de lundi et jusqu'au 24 novembre le dossier de l'hormone de croissance qui s'est soldé, en première instance, par la relaxe de l'ensemble des médecins et infirmiers prévenus. Sur les bancs des parties civiles se retrouvent l'association des victimes de l'hormone de croissance (AVHC) et les familles de 120 jeunes, traités en raison de leur petite taille et décédés aujourd'hui . Deux médecins seront sur la sellette lors de cette audience: Fernand Dray, 88 ans, ancien responsable d'un laboratoire de l'Institut Pasteur, et Elisabeth Mugnier, 61 ans, pédiatre à la retraite.


Source : legeneraliste.fr