Un film, un médecin

Opération clandestine

Publié le 15/07/2011

Titre original

The Carey Treatment

Sortie

1971

Réalisateur

Blake Edwards

Distribution

James Coburn, James Hong, Jennifer O’Neill

L’histoire

Peu après son arrivée à Boston, et pour innocenter son ami le docteur Tao, le docteur Peter Carey enquête personnellement sur la mort de Karen, la fille du très autoritaire directeur de l'hopital, décédée après un avortement pratiqué dans l'établissement. L'autopsie du corps de la victime révèle qu'elle n'était pas enceinte. Sur les indications de Harvey Randall, frère de Karen, Peter retrouve Roger, jeune masseur, et Angela, infirmière droguée, qui semblent coupables. Roger attaque Peter, dont la vie est sauvée grace à l'intervention opportune d'un inspecteur de police. Roger tué et Tao réhabilité. Peter va pouvoir convoler avec Georgia, jeune diététicienne qui l'a secondé dans sa recherche des meurtriers...

Notre avis

Blake Edwards était un prince de la comédie comme en atteste La Panthère rose (et ses suites) ou le cultissime The Party sans oublier Diamants sur Canapé... Bref, le réalisateur anglais ne s’est aventuré que peu souvent hors de son registre favori avec, il faut le dire, pas beaucoup de succès. Un western, Deux hommes dans l’Ouest, qui n’a rien d’impérissable et deux thrillers, Allô, brigade spéciale et cette Opération clandestine qui constitue un agréable divertissement n’apportant rien à la filmographie de Blake Edwards. Enfin, ça peut se regarder sans trop d’ennui un dimanche de pluie, essentiellement pour James Coburn, impeccable comme à l’habitude, dans son rôle de médecin anticonformiste.


Source : legeneraliste.fr