Diabète et cœur

Onglyza® bien toléré  Abonné

Publié le 06/12/2013
La saxagliptine (Onglyza*), nouvel inhibiteur de la DPP4, n’est pas associée à un excès de risque cardiovasculaire et pancréatique.

SAVOR TiMI 53 est un essai international de phase IV mené en double aveugle, présenté au congrès de l’European Society of Cardiology (ESC). Il vise à démontrer l’innocuité cardiovasculaire de la saxagliptine, une démarche désormais requise par les autorités sanitaires américaines pour toute demande d’AMM d’antidiabétique, depuis l’affaire de la rosiglitazone.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte