Oncotype® DX permet de mieux cibler les chimiothérapies  Abonné

Publié le 19/04/2013

Le test génétique Oncotype® DX de Genomic Health permet d’éviter 65 % des chimiothérapies inutiles dans le traitement du cancer du sein peu avancé selon le résultat d’une petite étude menée en Franche Comté, une région qui a l’avantage de drainer tous les cas sur un seul centre d’oncologie. Le Dr Erion Dobi (CHU de Besançon) a ainsi indiqué : « sur les 49 cas étudiés en réunion de concertation pluridisciplinaire, 29 ont été testés, 22 ont eu un résultat et parmi ceux-ci ,15 ont évité la chimiothérapie ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte