BPCO

Onbrez® Breezhaler dès les stades modérés  Abonné

Publié le 20/05/2011
Avec une prise par jour dès le stade modéré de BPCO, Onbrez® Breezhaler® enrichit l’arsenal thérapeutique.

Crédit photo : ©BSIP

« Moins d’un patient sur trois atteint de BPCO est diagnostiqué. Ce sous-diagnostic est grave s’il empêche de prendre en charge le patient à temps pour rompre le cercle vicieux du déconditionnement car certains malades sont handicapés très tôt dans l’histoire de la maladie », alerte le Pr Nicolas Roche (Hotel-Dieu, Paris). Il est donc primordial de diagnostiquer le trouble ventilatoire obstructif à l’aide des épreuves fonctionnelles respiratoires notamment chez les sujets tabagiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte