OGM : l’UE temporise

Publié le 22/01/2013

La Commission européenne a gelé le processus d'autorisation de mise en culture des OGM dans l'Union européenne afin de relancer la recherche d'une solution négociée avec les Etats membres. «La Commission, si elle le veut, peut lancer le processus pour autoriser la culture d'un soja et de six maïs OGM, dont le MON810 (déjà autorisé dans l'UE mais qui doit obtenir le renouvellement de cette autorisation), mais elle ne le fera pas», a assuré mardi à l'AFP Frédéric Vincent, porte-parole du commissaire à la Santé Tonio Borg, en charge du dossier. Mais «cela ne signifie pas que la Commission a gelé le processus d'autorisation jusqu'en 2014», a-t-il poursuivi. Les autorisations de mise en culture empoisonnent depuis longtemps les relations entre la Commission européenne et les Etats membres. Huit pays -France, Allemagne, Luxembourg, Autriche, Hongrie, Grèce, Bulgarie et Pologne depuis le début de l'année- ayant adopté des clauses de sauvegarde pour interdire la culture des OGM autorisés sur leurs territoires.


Source : legeneraliste.fr