Obama fait des concessions sur sa réforme santé

Publié le 01/03/2011

Le président américain Barack Obama a proposé lundi que les Etats puissent appliquer leur propre réforme du système de santé sous certaines conditions dès 2014, au lieu de 2017, une concession aux républicains, critiques de sa réforme historique. Lors d'une réunion avec des gouverneurs à la Maison Blanche, le président américain a concédé: «Si votre Etat peut créer un plan qui couvre autant de gens, de manière aussi abordable et complète» que le fait la loi fédérale «sans augmenter le déficit, vous pouvez appliquer ce plan.» La loi réformant la couverture santé, adoptée l'an dernier, vise à ce qu'une grande majorité d'Américains soient couverts tout en luttant contre les abus des compagnies d'assurance et en réduisant les coûts. La question continue de diviser l'opinion. Le projet initial prévoyait que les Etats puissent s'affranchir de cette loi fédérale à partir de 2017. Trois sénateurs, les démocrates Ron Wyden et Mary Landrieu et le républicain Scott Brown, ont par la suite introduit un projet pour avancer cette date à 2014.


Source : legeneraliste.fr