Nouvelles mises en examen dans le cadre de l’affaire Mediator

Publié le 27/04/2013

L'ex-sénatrice UMP Marie-Thérèse Hermange et le N.2 de Servier, Jean-Philippe Seta, ont été mis en examen dans le cadre de l’affaire Mediator. La justice soupçonne les Laboratoires Servier d'être intervenus pour qu'un rapport sénatorial minimise leur responsabilité. Les soupçons sont nés d'écoutes téléphoniques relatant une conversation entre le directeur opérationnel du groupe Servier et Claude Griscelli, professeur de pédiatrie et de génétique ex-directeur général de l'Inserm. Le Pr Griscelli y indiquait que Marie-Thérèse Hermange, responsable de la rédaction d'un rapport du Sénat publié en juin 2011 lui avait "demandé d'aller travailler avec elle pour le Sénat" sur ce document. Il précisait avoir "fait changer pas mal de choses". Mme Hermange, qui n'est plus sénatrice depuis septembre 2011, et le groupe Servier avaient démenti ces affirmations. Ces nouvelles mises en examen interviennent un mois après l’annonce de la mise en examen de l'Agence du médicament.


Source : legeneraliste.fr