Nouvelle plainte concernant la pilule de 3e génération

Publié le 14/01/2013

Une jeune femme de 24 ans, victime d'une thrombophlébite en juillet dernier, a déposé plainte contre le laboratoire allemand Bayer, qui commercialise la pilule de 3e génération qui lui était prescrite et qu'elle tient pour responsable de son accident vasculaire cérébral. «Une gynécologue, que je consultais pour la première fois en décembre 2011 après un déménagement, m'a prescrit la pilule Yaz, supposée plus adaptée, car ma précédente pilule, de deuxième génération, me donnait des maux de tête», a expliqué à l'Agence France Presse, Mylène Adam, une VRP qui vit en Meurthe-et-Moselle. La plainte a été déposée devant le parquet de Bobigny. Les médecins avaient conclu à une thrombophlébite. La jeune femme n'a quasiment aucune séquelle physique, mais «veut se battre pour toutes celles qui sont plus lourdement handicapées que moi». Son avocat, Me Jean-Christophe Coubris, a indiqué à l'AFP avoir été contacté par 300 victimes, dont sept sont décédées. "Des dizaines de plaintes vont être déposées dans les prochains jours", a-t-il indiqué.


Source : legeneraliste.fr