Neurologie

Nouvelle piste dans l’Alzheimer  Abonné

Publié le 12/02/2010
Le Pr Baulieu a misé sur la voie de la protéine Tau ciblant un mécanisme jusqu’alors inexploré.

Crédit photo : VOISIN/PHANIE

La maladie d’Alzheimer se caractérise principalement par deux anomalies : des dépôts de substance bêta-amyloïde autour des neurones et l’accumulation anormale dans ces cellules, sous forme de « buissons », d’une protéine naturellement présente dans le cerveau, la protéine Tau. Jusqu’à présent, c’est essentiellement la piste bêta-amyloïde qui a été explorée pour mettre au point des traitements, mais jusqu’ici sans grand résultat. Le Pr Etienne-Emile Baulieu a choisi de s’attaquer à l’autre voie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte