Nouveau tour de vis sur l’AME

Publié le 19/10/2011

Après la mise en place au printemps d’un ticket d’entrée à 30 euros, l’Aide médicale d’Etat sera soumise à un nouvel encadrement. Un décret paru au journal officiel cette semaine conditionne l’accès aux soins hospitaliers de plus de 15.000 euros à agrément préalable. Le texte précise que les soins hospitaliers urgents, «qui doivent être réalisés dans un délai de quinze jours au plus à compter de la date de prescription», ne sont pas concernés par la procédure d'agrément. Par ailleurs, le décret exclut de l' AME «les cures thermales» ou encore les médicaments, «les actes techniques et les examens de biologie médicale spécifiques à l'assistance médicale à la procréation».


Source : legeneraliste.fr