Entretien avec Nicolas Sarkozy

« Nous avons fait bouger la totalité du système de santé »  Abonné

Publié le 13/01/2012
Le président estime que c’est dans le domaine des soins de ville que les choses ont le plus changé sous son quinquennat et promet que ce n’est pas lui qui fera s’installer les médecins « de force ». Il se fait en revanche l’avocat des maisons de santé et de la diversification de la rémunération des généralistes. Dans l’entretien qu’il nous a accordé, il revient sur la nécessité de la TVA sociale et se montre « déterminé » dans l’affaire PIP.

Crédit photo : ©Blevennec Présidence de la République

Réforme du médicament, création des Agences régionales de santé, révision des lois bioéthiques, plan Alzheimer, nouvelle convention médicale… À votre avis, lequel de ces chantiers, engagés sous votre présidence, marquera le plus le monde de la santé ?

Votre question témoigne de l’ampleur des changements que nous avons engagés. Je me suis impliqué personnellement sur les questions de santé dès mon élection. Mon premier déplacement en tant que Président de la République s’est fait au CH de Dunkerque.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte