Nos amis pour la vie  Abonné

Publié le 27/02/2009

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

Les plus gros consommateurs de produits laitiers ont un risque diminué de cancer digestif (en particulier colorectal) par rapport aux petits consommateurs. C’est ce qu’indique une étude menée par l’institut du cancer américain auprès de 300 000 hommes et 200 000 femmes inclus en 1995 et 1996. Ainsi, les 20 % de femmes qui en consomment 1 881 mg/j ont un risque de cancer digestif réduit de 20 % par rapport aux 20 % qui en consomment le moins (494 mg/j).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte