Normal...  Abonné

Publié le 05/10/2012

« Médecin des pauvres », « médecin des indigents », « généraliste au grand cœur »... Cela faisait longtemps qu’un toubib n’avait pas fait un tel tabac auprès de la presse grand public ! En quelques mois, Didier Poupardin est devenu l’abbé Pierre de la médecine de banlieue. Il n’aura probablement pas gain de cause contre la Sécu du Val-de-Marne le 24 octobre. Mais peu importe : il quittera la chronique judiciaire avec un succès d’estime rarement atteint pour une blouse blanche.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte