Dr Dominique Dreux

« Non-respect de la parole donnée »  Abonné

Publié le 17/12/2010

« Au chapitre de l’agacement, je réponds spontanément le Cs. Il s’agit ni plus ni moins d’un non-respect de la parole donnée. Donc, en corollaire, l’annonce de Nicolas Sarkozy sur la possibilité pour les généralistes de le coter en 2011 ne m’a fait ni chaud ni froid. Au passage, je suis effondré par le fait qu’autant de confrères soient réjouis par l’abandon des mesures coercitives. Après tout, c’était la moindre des choses. La polémique sur le Mediator® est sans doute ce qui m’a le plus marqué sur le volet des événements médicaux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte