Rhumatologie

Non-lieu pour les anti-ostéoporotiques  Abonné

Publié le 08/06/2012
Les traitements de l'ostéoporose ont été mis sur la sellette, en raison d’effets indésirables associés à plusieurs d'entre eux. Mais les craintes semblent excessives.

Parmi les traitements de l'ostéoporose post-ménopausique, plusieurs ont eu récemment mauvaise presse en raison d’effets secondaires possibles. Qu’en est-il exactement ?

Pour les bisphosphonates, traitements de première ligne de l'ostéoporose, « il s'agit de produits bien tolérés, mais deux effets indésirables graves sont possibles : l'ostéonécrose de la mâchoire, et les fractures atypiques sous-trochantériennes », souligne le Pr Roland Chapurlat (chef du service de rhumatologie, hôpital Édouard-Herriot, Lyon).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte