Imagerie interventionnelle

« No limit » pour la radiologie ?  Abonné

Publié le 02/11/2012
Biopsies mammaires sous IRM, stenting vertébral sous scopie, etc. Désormais la radiologie ne se contente plus de faire la preuve par l’image mais réalise de plus en plus de gestes à visée exploratrice ou thérapeutique. Une approche interventionnelle en plein essor qui va de pair avec des exigences de qualité et de radioprotection croissantes comme l’ont souligné les spécialistes réunis lors des récentes Journées françaises de radiologie.

Crédit photo : ©BURGER/PHANIE

« Déshonorer le corps médical en devenant photographe… » À la fin du XIXe siècle, Antoine Béclère fait entrer les rayons X à l’hôpital, au grand dam de ses collègues qui estiment la radiologie indigne de la médecine… Cent ans plus tard, la discipline est devenue incontournable et son champ d’action ne cesse d’augmenter. Avec notamment, une place croissante pour la radiologie interventionnelle (RI).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte