Népal : hôpitaux débordés, ONG et EPRUS mobilisés sur place

Publié le 26/04/2015

Crédit photo : / MAPBOX

Les sauveteurs étaient confrontés dimanche à des destructions massives et des difficultés de communication après le séisme dévastateur au Népal qui a fait près de 2.400 morts, un bilan qui devrait s'alourdir, alors que l’on fait état d’au moins 6000 blessés et qu’une violente réplique de magnitude 6,7 a encore secoué dimanche le Népal. A Katmandou, la capitale très durement éprouvée, nombre d'habitants ont été contraints de passer la nuit dehors, dans la rue ou sous des tentes de fortune, malgré le froid.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)