Dr Kim Pham-Gia, Languidic (Morbihan)

On ne m’y prendra plus !  Abonné

Publié le 05/06/2009

Tous mes confrères ont dû recevoir une gentille lettre de l’ordre leur demandant, pour des raisons de PDS, de signaler la date de leurs congés. Par cette missive, le médecin libéral apprend en fait qu’il n’est qu’un employé soumis comme les autres à une autorisation de son supérieur pour prendre ses congés...non payés! En bon petit soldat, j’ai envoyé bien à l’avance la date de mes vacances et j’ai même stipulé que mes associés prenaient le relais durant mon absence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte