Nathalie Nicolas*: « Le statut de salarié a le mérite d’être simple »  Abonné

Publié le 22/01/2010

N’allez pas parler à Nathalie Nicolas d’installation libérale en solo. Le non qui s’ensuit est franc et immédiat. Pour le reste, le cœur de la jeune femme balance entre différentes formes d’exercice possibles. « Je suis assez attirée par l’hôpital, tant pour le travail en lui-même que par le statut de salarié, qui a le mérite d’être simple. Mais l’exercice, libéral cette fois, en maison de santé est aussi une manière de travailler qui, je pense, pourrait me convenir ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte