MSF encore touchée, Ban Ki-moon condamne les frappes au Yemen

Publié le 28/10/2015

Crédit photo : Flick'r/MONUSCO Photos

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a condamné mardi les frappes aériennes ayant détruit un hôpital de Médecins sans frontières (MSF) à Saada, dans le nord du Yémen, qu'il a imputées à la coalition militaire conduite par l'Arabie saoudite. Lundi, un hôpital de MSF à Saada "a été touché par plusieurs frappes aériennes" alors que "des employés et des patients se trouvaient à l'intérieur", avait auparavant précisé MSF sur Twitter. Des images publiées par l'organisation humanitaire montrent un hôpital réduit à un tas de gravats.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)