C'est arrivé le 24 décembre 1636

Mort d'Henning Arnisaeus

Publié le 24/12/2014

Ce médecin allemand originaire d'Halberstadt, en Basse-Saxe se rendit fameux pour ses planches anatomiques. Après des études de médecines qui le conduisirent en Allemagne, en France et en Angleterre, il commença à l'enseigner à Francfort-sur-l'Oder puis à Helmstadt, dans le duché de Brunswick. Mais l'université de Helmstadt ne disposait pas d'amphithéâtre propre aux dissections anatomiques. Arnisaeus en fit édifier un , lui qui avait déjà fait construire à ses frais un laboratoire de chimie et réalisé un jardin botanique.

Des planches anatomiques sur les " parties secrètes " de la femme

Pour suppléer à la rareté des dissections publiques, Henri-Jules, duc de Brunswick, ordonna à Arnisaeus de travailler à des planches qui pourraient remplacer ces dissections quand on manquerait de cadavres. Le médecin allemand réalisa donc vingt-cinq planches restées fameuses où les muscles du corps humain sont représentés grandeur naturelle. Henning Arnisaeus avait fait d'autres planches consacrées aux " parties secrètes de la femme " mais qui ne se sont pas aussi bien conservées que les premières. On les avait, en effet, placé, pour les soustraire aux yeux du public, dans un local trop humide où elles se gâtèrent au fil des ans. Arnisaeus quitta son poste à Helmstadt en 1630 pour aller occuper la place de premier médecin du roi du Danemark, Christian IV, emploi qu'il conserva jusqu'à sa mort le 24 décembre 1636.


Source : legeneraliste.fr