C’est arrivé le 19 mai 1922

Mort d’Heinrich Quincke

Publié le 19/05/2015

Crédit photo : GARO/PHANIE

Heinrich Irenaeus Quincke aura laissé une double trace dans l’histoire de la médecine, premier à introduire la ponction lombaire à des fins diagnostiques et thérapeutiques et, aussi, à décrire l'angiœdème, dorénavant plus connu sous le nom d’œdème de Quincke.

Né le 26 août 1842 à Francfort-sur-l’Oder, Heinrich Quincke, dont le frère aîné George était déjà un praticien de renommée internationale, fit ses humanités médicales à Heidelberg, Wurzbourg et, enfin, Berlin. Là, il fut l’élève du célèbre pathologiste Rudolf Virchow.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)