C'est arrivé le 11 mai 1987

Mort d’Emmanuel Vitria

Publié le 11/05/2014

Crédit photo : GARO/PHANIE

Décédé à Marseille le 11 mai 1987 à l'âge de 67 ans, Emmanuel Vitria a été un des premiers Français à bénéficier d'une transplantation cardiaque après Clovis Roblain et le révérend-père Boulogne. Alors que Clovis Roblain - premier greffé du coeur en France - ne survecut que 56 heures à l'opération réalisée par le Pr Cabrol, Emmanuel Vitria détint pendant de nombreuses années le record de longévité pour un greffé du cœur avec 6 738 jours.

L'opération fut réalisée le 27 novembre 1968 à Marseille par l'équipe du Pr Edmond Henry à la clinique Cantini dans le service du Pr André Jouve. Vitria était quasiment à l'article de la mort quand le Pr Edmond Henry, assisté du Pr Montiès, décida de lui greffer le cœur d'un soldat de 23 ans du camp de Carpiagne mort accidentellement en tombant d'un camion.

Après son opération, "Bicou" comme le surnommait affectueusement les Phocéens, devint l'égérie des campagnes en faveur du don d'organes, faisant la promotion de la greffe, représentant une forme d'espoir pour beaucoup de malades et un symbole de courage pour beaucoup de Français.

Emmanuel Vitra mourut à l'âge de 67 ans non pas d'un problème cardiaque mais d'un cancer du poumon car même après son opération, il était resté un fumeur invétéré. Il aura survécu aussi à son chirurgien, le Pr Edmond Henry, mort prématurément à l'âge de 62 ans d'une crise cardiaque en 1972, quatre ans après l'intervention sur son célèbre patient.

Depuis 1968, date de la première transplantation cardiaque française, plus de 10 000 greffes de cœur ont été effectuées en France.


Source : legeneraliste.fr