C’est arrivé le 18 septembre 1821

Mort de Corvisart

Publié le 18/09/2015

Crédit photo : GARO/PHANIE

Le futur médecin personnel de Napoléon est né à Dricourt, dans les Ardennes, où son père, procureur au Parlement s’était retiré après l’exil du Parlement, débute ses humanités au collège Sainte-Barbe. Malgré les désirs de son père qui voulait le voir embrasser une carrière juridique, le jeune Corvisart entame des études de médecine à l’Hôtel-dieu, séduit par la personnalité d’Antoine Petit, « le seul médecin de Paris qui sache opérer et accoucher ». Furieux, son père lui coupe les vivres et Jean-Nicolas doit interrompre ses études et s’engager comme infirmier à l’Hôtel-dieu.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)