C’est arrivé le 11 juin 1738

Mort de Caspar Bartholin dit le Jeune

Publié le 11/06/2014

Crédit photo : GARO/PHANIE

L’anatomiste danois qui a laissé son nom au canal de Bartholin et aux glandes de Bartholin était issu d’une longue lignée de médecins de grande renommée. Son grand père, Caspar dit l’Ancien était anatomiste et théologien tout comme son père, Thomas.

Ce dernier qui s’était formé aux universités de Paris, Montpellier, Padoue, Bâle et Leyde a lui aussi laissé sa trace dans l’histoire de la médecine en montrant que le système lymphatique était un système complètement distinct. Thomas Bartholin rapporta sa découverte en 1653 dans son ouvrage « Vasa lymphatica » où il note que les découvertes sont « le fruit du métier autant que de la chance ».

Dans un ouvrage écrit ultérieurement,« Nivis usu medico », Thomas Bartholin est le premier à faire mention ded l'usage du froid pour l'anesthésie, technique qu’il dit avoir appris à Naples du chirurgien Marco Aurelio Severino, son ami et correspondant.

Caspar Bartholin dit le Jeune naquit , pour sa part, en 1755. Nommé dès l’âge de 19 ans par le roi professeur de philosophie, il fit ses premières leçons d’anatomie et de Physique à Copenhague en 1677 avant d’obtenir le titre de docteur l’année suivante.

Caspar Bartholin dit le Jeune fut à l'origine de deux découvertes qui portent son nom:

- le canal de Bartholin de la glande sublinguale

- les glandes de Bartholin de la la femme, situées au niveau du tiers postérieur des grandes lèvres et dont les sécrétions incolores et lubrifiantes facilitent la pénétration du pénis lors des rapports sexuels.

Le médecin danois renonça à l'enseignement en 1701. Nommé assesseur du consistoire en 1690, procureur général en 1719, député aux finances en 1726, il montra dans toutes ses fonctions un zèle certain qui lui vaudra de recevoir ses lettres de noblesse en 1731.

Caspar Bartholin dit le Jeune est mort le 11 juin 1738.


Source : legeneraliste.fr