Antibiorésistance

Moins pire que prévu  Abonné

Publié le 06/09/2013

Alors que tous les infectiologues alertent aujourd’hui sur l’augmentation inquiétante des multirésistances des bactéries aux antibiotiques, l’étude APRES menée en soins primaires sur le profil de résistance aux antibiotiques de Staphylococcus Aureus (SA) apporte des résultats surprenants. Cette étude a été menée dans neuf pays européens pour évaluer le portage du staphylocoque aureus en soins primaires. Chaque pays recrutait 20 cabinets de médecine générale pour totaliser 4?000 patients par pays.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte