Permanence de soins

Moins de volontaires... et de réquisitions  Abonné

Publié le 13/02/2009
Selon le bilan annuel de l’Ordre, le nombre de secteurs de gardes continue à diminuer. Et la régulation se développe de plus en plus.

Crédit photo : ©VOISIN/PHANIE

Selon la dernière enquête que vient de publier l’Ordre, la France de la permanence des soins compte aujourd’hui 2 552 secteurs, soit 144 de moins qu’à la même période, en 2008. Mais comme le rappelle l’institution ordinale, « on reste loin des 2000 secteurs, objectif de la circulaire ministérielle du 8 février 2008 ». Toutefois, les conseillers ordinaux relèvent que la resectorisation n’est pas forcément liée aux instructions de la circulaire, mais, souvent, « répond à un cycle engagé antérieurement ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte