Moins de résistances aux antibiotiques  Abonné

Publié le 24/02/2012

Alors que, depuis 1984, la proportion de pneumocoques de sensibilité diminuée à la pénicilline avait augmenté régulièrement pour atteindre 53 % en 2002, ce chiffre a depuis fortement diminué, avec en 2009 « seulement » 31 % de souche résistantes. De même, la proportion de souches résistantes à l’érythromycine a reculé avec 24? % en 2009. Sans surprises, ces évolutions vont de pair avec une réduction des prescriptions d’antibiotiques particulièrement marquée entre 2002 et 2005.


Source : Le Généraliste: 2593