Moins de carabins issus des couches populaires

Publié le 19/01/2011

La part d'étudiants issus des classes populaires dans les études supérieures s'est réduite ces quatre dernières années, en particulier dans les filières sélectives, selon des chiffres issus d'une enquête menée par l'Observatoire de la vie étudiante (OVE) mardi. Cette enquête quadriennale est la 6ème réalisée par cet organisme qui dépend du ministère de l'Enseignement supérieur. Il en ressort que la part des étudiants issus de classes populaires est passée de 35% en 2006 à 31% en 2010 (à populations égales) et que la part de ceux issus de classes supérieures est passée de 32 à 36%. Dans les fillières de santé, la proportion d'enfants d'agriculteurs, d'employés et d'ouvriers est passée de 21 à 20%.


Source : legeneraliste.fr