Mobilisation contre l’expulsion d’une cardiologue camerounaise

Publié le 28/01/2011

Des élus, associations et syndicats se mobilisent dans l'Allier à l'initiative de la CGT pour une cardiologue camerounaise de l'hôpital public de Montluçon, menacée d'expulsion, alors que la préfecture fait valoir que son diplôme n'est pas reconnu en France. Raïmatou M'Bacha, une Camerounaise de 31 ans, titulaire d'un diplôme russe de cardiologie, est arrivée en 2006 à Clermont-Ferrand avec un titre de séjour étudiant pour se spécialiser en échographie à l'université de la capitale auvergnate. En 2008, l'hôpital de Montluçon la recrute en tant qu'interne puis «praticien attaché associé». La jeune femme, qui a reçu le soutien de ses collègues, a échoué deux fois à la PAE (procédure d'autorisation d'exercice), qui lui aurait permis d'obtenir une équivalence en France de son diplôme. Puis son titre de séjour est arrivé à expiration le 19 janvier. La préfecture de l'Allier doit lui remettre vendredi une OQTF (Obligation de quitter le territoire français).


Source : legeneraliste.fr