Mince alors !  Abonné

Publié le 14/10/2011

Dans le débat sur la meilleure façon de maigrir, la HAS a donc rendu pour la première fois son arbitrage. Ces premières recos interviennent à point nommé, alors même que les retombées de l’affaire Mediator, d’une part, et la guerre des régimes, d’autre part, rendaient de plus en plus opaque un sujet qui n’est déjà pas facile à aborder, puisqu’il se situe aux confins des impératifs de santé publique des experts et des préoccupations esthétiques du public.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte