Entretien avec Hubert Allemand

Mille CAPI déjà signés  Abonné

Publié le 19/06/2009
En dépit de l’opposition de la totalité des syndicats médicaux, du Conseil de l’Ordre et du Leem, l’assurance-maladie a déjà réussi à convaincre près d’un millier de généralistes de signer un « contrat d’amélioration des pratiques individuelles ». Le Pr Hubert Allemand, médecin-conseil national de la Cnamts répond aux critiques.

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

Pourquoi avez-vous souhaité réagir aux commentaires des experts que nous avons sollicités dans notre précédent dossier sur les CAPI ?

Je ne souhaite pas polémiquer, mais simplement apporter quelques élements de lecture et de réflexion supplémentaires. Je voudrais également rappeler que le CAPI est un dispositif qui a été longuement préparé par de nombreuses rencontres et qu’il avait été présenté aux représentants des médecins pour avoir leur avis sur le fond.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte