Cancer

Mieux soulager les accès douloureux paroxystiques  Abonné

Publié le 08/10/2010
Les comprimés sublinguaux de citrate de fentanyl (Abstral®) permettent de soulager les ADP liés au cancer, mais la dose doit toujours être progressivement ajustée.

Les accès douloureux paroxystiques (ADP), observés chez des cancéreux dont la douleur chronique est contrôlée par un traitement de fond, sont souvent imprévisibles, mais peuvent aussi être déclenchés par un mouvement comme la marche, une quinte de toux, la position assise, la défécation, l’alimentation, etc. Quels que soient les mécanismes en jeu (douleur par excès de nociception, neuropathique, viscérale ou mixte), ils se caractérisent par une survenue rapide (en moins de 3 minutes), une intensité sévère ou intolérable et une durée courte (30 minutes en moyenne).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte