Accidents de la vie courante

Mieux mais encore insuffisant  Abonné

Publié le 12/03/2010
Il reste fort à faire pour prévenir les accidents de la vie courante, afin que « personne ne puisse décéder d’un accident évitable ». Ainsi conclut l’InVS dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire du 2 mars dernier.

Avec 18549 décès en France en 2006, soit 3,6 % de la mortalité totale, les accidents de la vie courante (AcVC) constituent toujours un problème de santé publique majeur dans notre pays. C’est le constat formulé au terme de l’analyse des causes de décès en France entre 2000 et 2006. Certes, les chiffres ont un peu diminué, avec un taux annuel moyen de -2,6 % sur cette période. Mais cette baisse n’est pas homogène, et est surtout à mettre en relation avec une diminution plus marquée entre 2003 et 2004.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte