Mieux informer sur les cancers de la face et du cou  Abonné

Publié le 04/11/2011

Selon l’enquête « About Face 2 » présentée lors de l’ EMCC (European Multidisciplinary Cancer Congress), les cancers de la bouche, du larynx et du pharynx qui représentent 5 % des cancers sont diagnostiqués trop tardivement. 104 patients de Belgique, France, Italie, Portugal, Espagne et Suède atteints d’un cancer avancé ont répondu à cette étude. Plus de la moitié des patients rechutent après la première ligne de traitement. Pour ceux atteints de récidives ou de formes métastatiques traitées par chimiothérapie seule, la médiane de survie n’est que de six à neuf mois.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte