Oncologie

Mieux gérer le cancer chez l’ado  Abonné

Publié le 05/02/2010
Nouvellement diagnostiqués ou en rémission, les cancers de l’adolescent nécessitent des structures spécifiques. Marseille innove.

700 nouveaux cas de cancer chez les 15-19 ans et 1000 chez les 20-24 ans sont diagnostiqués chaque année. Pour le Pr Marcel Rufo (Marseille), « il faut réfléchir sur le fait de guérir de sa guérison. L’ado n’est pas malade comme le petit enfant ni comme l’adulte. On ne doit pas mourir de leucémie parce qu’on est un adolescent ». Le Pr André Baruchel (hématologue, Hôpital Saint-Louis, Paris) a souligné la singularité du cancer chez l’adolescent. D’abord, le type de tumeur : l’incidence forte des leucémies et des lymphomes de l’enfance marque le pas dans la tranche d’âge des ados.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte